Skip to content

28 octobre 2010

Les chaussures John Lobb

Manufacture de chaussures basée à ses origines à Northampton, l’enseigne John Lobb s’est démarquée de ses pairs grâce à une qualité de travail immuable au fil des longues années. Principalement axée sur la fabrication des bottes et des chaussures, l’économie de cette ville industrielle est largement favorisée par la présence des têtes de bétail fournissant le cuir.

Sis à Oliver Street, la maison John Lobb ouvre ses portes sur un authentique atelier dédié aux bottes masculines et autres mocassins de la qualité la plus fine. Les chaussures John Lobb comptent parmi les premières à avoir été commercialisées dans l’esprit du prêt-à-chausser, bien que certains clients privilégiés peuvent se permettre de passer commande pour du sur-mesure.

Avec une production de 25 000 paires haut de gamme par an, John Lobb s’assure une clientèle exclusive parmi les clients appréciant les articles uniques et originaux. Depuis les premières réalisations de l’enseigne, une grande partie de la fabrication des chaussures s’effectue manuellement, les machines n’étant là que pour gagner un peu de temps. La tannerie reste très active afin que la marque dispose de la meilleure qualité de cuirs possible. Les coutures de la tige se font encore à la main, preuve incontestée de la virtuosité des artisans de John Lobb.

Les chaussures sont créées progressivement avec amour, sous le regard implacable des couturières habituées à manier les cuirs les plus fins. Parmi les modèles exclusifs de la griffe John Lobb, l’on retrouve le célèbre richelieu à double couture sur cuir de veau. Éditée en série limitée, chacune de ses apparitions sur le marché est synonyme de succès pour le label. Quel que soit le modèle réalisé, la chaussure John Lobb garde la signature indéfectible de la marque qui est un polissage et un glaçage unique, dont le secret est jalousement gardé par la manufacture.

Cette technique donne un effet miroir unique à la chaussure, ce qui a largement contribué à la notoriété de la maison John Lobb. Précurseur de la botte à talon creux, John Lobb s’est depuis ses débuts constitué un empire autour de ses quelques cinquante-six modèles de chaussures toutes aussi exceptionnelles les une que les autres. Les plus célèbres demeurent sans doute les modèles classiques de la griffe, telles que le William créé en 1945 avec sa double boucle.

Ce monk shoe a permis au label de se faire notamment connaître en France. L’avenir s’annonce encore bien radieux pour le label anglais qui s’adapte à la demande avec des modèles plus arrondis, dont le galbe flatte le pied avec douceur et surtout esthétiques. Les traditionnels embouts carrés laissent place à des angles plus cambrés et les lignes se font définitivement plus jeunes avec plus de finesse que dans les collections précédentes.

Read more from Chaussures de luxe

Share your thoughts, post a comment.

(required)
(required)

Note: HTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to comments